Nouvelles 2016

Une exposition à Ecomondo sur les nouveaux matériaux offrant des performances de pointe et provenant des Mines urbaines et des Mines industrielles.

L'idée consistait à « représenter » l'évolution en cours, qui est en train de modifier la signification technique et économique des déchets, en les transformant en acteurs de l'économie circulaire.

Certains matériaux qui, jusqu'à hier, étaient seulement des « déchets » peuvent aujourd'hui constituer des lignes d'approvisionnement réelles pour les industries en devenant de véritables «mines urbaines» et «mines industrielles».
C'est là qu'est née l'idée de l'exposition.
Nous avons pensé que, pour rendre efficacement la suggestion et la nouveauté de ce qui nous arrive, il fallait montrer non seulement ce qu'ils sont aujourd'hui mais également ce qu'ils peuvent devenir. Il faut raconter le potentiel et la variété des applications, en montrant un avenir où l'économie circulaire peut se suffire à elle-même, en réduisant les impacts du prélèvement dans les ressources naturelles.
Qu'avons-nous pensé ? Transformer les matériaux en de nombreuses petites «histoires virtuelles».
Dans ces histoires, le visiteur peur interagir avec l'espace autour de lui, de manière à ce que, pour chaque matériau, il puisse voir et comprendre où il trouve son origine, quels processus de transformation il implique, comment il est utilisé aujourd'hui, quels sont les avantages environnementaux, économiques et sociaux et comment il pourra être utilisé demain. 
Tout a été réalisé exclusivement en termes visuels et numériques, comme un voyage visionnaire entre le présent et le futur.

Subdivision et types
Les divers matériaux ont été subdivisés en quatre familles:

  1. Les biomatériaux 
    Les matériaux dont le renouvèlement est intrinsèque dans la mesure où ils proviennent de cultures végétales. 
  2. Les «classiques» 
    La matériaux qui ont déjà une tradition de recyclage et d'utilisation industrielle mais qui, aujourd'hui, font face à une deuxième génération de développements et d'applications, par exemple le papier, le plastique, le bois, le verre, l'aluminium, les métaux, etc.. 
  3. Les nouveaux matériaux
    Les filières des déchets qui sont désormais gérés dans des installations dédiées, par exemple les filets de pêche, les cendres des incinérateurs, les couches pour enfant et les protections hygiéniques, ou le plastique mélangé.
  4. Les expérimentations et les start-up
    Il s'agit d'innovations qui montrent un potentiel intéressant et une grande diversité de conception et d'invention.